vendredi 18 janvier 2013

La belle complicité de Noga et Patrick Bebey



(photo Fabienne Muller)
Le duo est aussi envoûtant qu’inattendu ! Envoûtant parce que l’osmose entre Noga et Patrick Bebey est évidente, palpable. Et inattendu car leurs parcours respectifs les avaient menés jusqu’ici sur des rives assez éloignées. Jonglant avec les genres, les deux artistes se sont reconnus dans ce projet musical baptisé « Chanson Puzzle » où chacun s’invite sur le territoire de l’autre. Le propos ? Construire un tour de chant où les morceaux s’emboîtent pour offrir un spectacle à leur image : jazzy dans la forme, métissée sur le fond, le tout cimenté par de profonds accents humanistes.
 Bien sûr, comme dans un puzzle, certaines pièces comme « La guerre des poils » ou l’ode aux vaches trouvent facilement leur place. D’autres plus complexes, aux arêtes plus aiguës, telles que « Briseur de joie » ou encore le lyrique « Stabat Mater » viennent contrebalancer une apparente légèreté.
Porté par la fougueuse Noga, pieds nus, en prise directe avec la scène,  et relayé par le sobre mais non moins talentueux Patrick Bebey, l’ensemble groove et swingue dans un esprit de  totale liberté et rend au passage un bel hommage à Francis Bebey et Birago Diop. Et, comme tout spectacle qui joue la carte du partage avec le public, ce « Chanson puzzle » prend évidemment une dimension supplémentaire lorsque les spectateurs se prêtent au jeu !
ACP La Manufacture de la Chanson,124, avenue de la République 75011 Paris. Tél.: 01.43.58.19.94. Les 1 et 2 février, à 20h30. Et à Lyon, le 21 mars "A Thou Bout D'Chant".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire